La nuit du renard de Mary HIGGINS CLARK

Publié le par thaissou

http://echappeelitteraire.files.wordpress.com/2012/08/la-nuit-du-renard.jpgInformation :

Auteur: Mary Higgins Clark

traduit de l'américain par Anne DAMOUR

édition: albin michel

collection:Le livre de poche

de  octobre 1980

221 pages

 

Résumé:

Steve Peterson, journaliste à New York, vient d'être victime d'un terrible drame, sa femme, Nina, a été assassiné il y a à peine 2 ans... Il s'est retrouvé avec son jeune fils, d'une dixième d'années, Neil. Il tente de surmonter cette terrible épreuve, alors que dans quelques jours a lieu l'exécution de l'homme accusé d'avoir tué sa femme, Thompson... Mais cet homme clame son innocence... Cependant Steve a réussi a recrée une vie de famille avec une jeune journaliste, Sharon Martins...

Mais tout va être chamboulé l'avant veille de l'exécution de  Thompson...

Sharon et Neil vont se faire enlever !

 

Mon avis :

 

Un bon polar. Mary Higgins Clark a de manière très subtile variée les chapitres avec les récist de différent personnage. Ce qui donne un rythme particulier et plein de suspens au roman.

Les personnages sont pour la plupart très touchant mais il est tout de même difficile de retenir le nom de tous les personnages. Un roman, qui comme la plus part des livres policiers est plus captivant vers la fin du roman, il prend tout de même un peu de temps avant de vraiment rentrer dans le livre.

On est vraiment touché par steve, cet homme si fortement écorché par la vie...

Le chapitre 35, était très dur... C'est à dans celui ci que l'on découvre le renard... Ses plans sont si organisés... la vision avec la quelle il voit les autres... un véritable déséquilibré. Qui fait peur.

Ce livre est aussi sur le thème de la peine de mort, même s'il date de plusieurs dizaines d'années  il est toujours d'actualité... Je suis d'ailleurs d'accord avec l'avis que donne l'auteur à la fin du roman cette phrase de steve " J'ai appris qu'aucun homme n'a le droit de déterminer l'heure de la mort de l'un de ses semblables." C'est d'ailleurs très intéressant de voir l'évolution de l'opinion de Steve.

Mais ce livre ne fait pas réellement peur, il règne juste une ambiance permanente de suspense, sous tension...

Donc il s'agit d'une bonne lecture pour commencer un polar, car c est un livre vraiment bien pensé,captivant dans le genre qui ne fait pas si peur...

 

Publié dans Polar

Commenter cet article

théo 16/04/2013 20:43

c'est vrai que jai bien aimé ce livre, mais bon, je ne suis pas trop fan des romans policier. livre a lire quand même, l'histoire est assez originale mais certains détail son peu crédible. bref
j'ai lu ce livre sans trop y porter d’intérêt. et encore, j'adore ton site, je suis en pleine lecture de treize, un livre bouleversant, merci bisous